Guide pratique sur les différents types de coffrages

Le coffrage est sûrement un matériel indispensable dans la construction ou reconstruction de bâtiments en béton. Il sert à le maintenir neuf en attendant qu’il durcisse et prenne et à lui donner une belle forme. Sans le coffrage, vous ne pouvez pas faire couler du béton dans la plupart des cas. Pour réaliser des coffrages, il est possible d’utiliser différents matériaux de construction, tels que le métal, le bois, le plastique ou encore des bandes d’éléments modulaires. Pourquoi est-il important de bien choisir son type de coffrage au moment de la construction ? 

Quels sont les rôles du coffrage ? 

Le coffrage est un outil indispensable dans la construction de structures en béton. Le coffrage doit donner au béton sa forme définitive tout en respectant les tolérances d’exécution. Ces dernières années, il a connu de grandes mutations pour mieux s’adapter aux besoins les plus complexes et diversifiés, à la particularité des chantiers et à la diversité des exigences architecturales et techniques. De plus, il doit supporter la charge occasionnée par le poids du béton lors du coulage et le contrôle de la déformation (par exemple, la flèche qui respecte le sol). Ensuite, le coffrage doit être aussi capable d’effectuer les opérations de l’installation de barres d’acier et de béton vibrant. Sur le chantier, l’outil utilisé pour le faire couler est appelé un coffrage.  Pour les ouvrages verticaux, tels que les murs, les voiles verticaux, les poteaux,  ces coffrages  appelés  banches  ont  donné lieu à l’expression « béton banché ». Ce dernier fait référence au béton coulé dans les banches. Le modèle de coffrage est défini par la société exécutante. Il vise à répondre à la période de rotation définie par les différents services de la société en intégrant  plusieurs exigences : la taille du coffrage, l’emplacement des joints béton, le principe d’appui ou d’étaiement. 

Acheter du coffrage en bois : avantages

Le bois est un matériau clouable et sciable, c’était l’un des 1ers matériaux utilisés dans la production de coffrages. De par sa texture ainsi que ses possibilités d’assemblage, il faut noter que le coffrage bois vous apporte de nombreux avantages notamment pour le béton de structure à la forme complexe, le béton de structure apparente et  non répétitive. La planche utilisée afin de construire un coffrage doit être correctement épaisse pour éviter le gauchissement (environ 2,7 à 4 cm) et constituée de bois sans tanin, stable et sec. Pour quelques applications, du bois traité, raboté ou poncé est utilisé pour accentuer le grain, par exemple. Finalement, les coffrages en bois permettent la production de béton de qualité visible avec diverses textures. Ce dernier est indispensable surtout durant les aménagements.  

Différentes types de coffrages : ses conceptions

Il est possible de trouver de nombreuses formes de coffrages. Vous pouvez trouver de différents types et formes sur les sites internet. En revanche, il faut suivre une conception pour réaliser un modèle de coffrage. Il doit être d’abord suffisamment stable et rigide pour résister aux poussées des bétons frais (notamment dans le cas des bétons autoplaçants ou fluides), ne doit pas se déformer, y compris durant la première phase ou la phase de vibration, et assurer le maintien du béton avant sa solidification et son durcissement. Puis, éviter d’absorber de l’eau durant le coffrage. Il doit avoir une bonne stabilité pour assurer la sécurité dans le chantier. Et empêcher les fuites du lisier flottant, notamment au bas du gabarit, au niveau des joints, ainsi qu’au niveau du réglage du mannequin. Il est aussi possible d’obtenir une texture de surface requise, notamment pour répondre aux exigences architecturales. À la fin, soyez prudent pour éviter d’endommager le béton lorsqu’il est décollé. La conception du modèle de coffrage dépend du nombre de réutilisations. Pourtant, il est mentionné qu’en cas d’usage fréquent, la détérioration de certains types de coffrages (notamment le bois) est susceptible de modifier leurs caractéristiques dimensionnelles, mécaniques et l’aspect final du béton.

Pourquoi utiliser un coffrage en métal ? 

Le coffrage métallique a beaucoup évolué, notamment dans le secteur de la construction des grands bâtiments. Il permet une utilisation rationnelle du béton et contribuent également à augmenter la productivité et la créativité sur le chantier. Pour les éléments répétitifs comme les murs verticaux, les piliers et les sols, leurs possibilités de réutilisation sont considérables. L’utilisation de raidisseurs permet la réalisation d’éléments de grande surface. Ce coffrage évolue au fur et à mesure des besoins tel qu’un modèle modulaire, un gabarit de pliage pour le transport, un coffrage de glisse et d’escalade à géométrie variable, un coffrage de tunnel pour un projet d’échelle spécifique utilisant une grille spécifique ou encore un support de pré-plaque. Finalement, vous devez savoir que l’acier rend la surface du béton lisse. En raison de l’hydratation du ciment, la conductivité de l’acier favorise la dissipation de la chaleur, ce qui est vraiment une norme favorable durant le temps chaud.

Maçonnerie et gros oeuvre : trouver une entreprise spécialisée à La Rochelle
Vente en ligne d’équipement pour fibre optique