Chantiers et constructions : achat, entretien et réparation d’engins

Engins chantier

En raison de l’importance des engins de chantier pour une construction, il est recommandé de les entretenir de manière régulière. Comme pour tous les véhicules à moteur, la vidange est une opération à ne pas négliger. En cas de panne, il est aussi capital de réparer ces machines et/ou de remplacer les pièces défectueuses.

Choisissez un appareil qui convient à vos besoins

Pour terminer un projet de construction ou de terrassement dans les temps impartis, il est important de bien choisir le matériel BTP à utiliser. En effet, si la tractopelle que vous employez n’est pas suffisamment grande, vous risquerez d’être en retard sur le planning. Si cette machine n’est pas à la bonne taille, son rendement ne sera pas optimal. C’est pour cette raison qu’il est préconisé de bien choisir l’équipement à acheter ou à louer. À moins d’être un spécialiste des pelles hydrauliques, vous aurez du mal à choisir le modèle qui correspond à votre chantier. Ainsi, il est préférable de consulter un expert avant de vous procurer ce genre d’appareil. Grâce à son savoir-faire et son expérience, il pourra vous orienter et vous aider à trouver l’engin de chantier qui aura le meilleur rendement lors de la réalisation de votre projet. De nos jours, certains sites tels que www.locatrax.com donnent des conseils aux internautes.

L’entretien, une opération à ne pas négliger

Il existe deux types d’entretien pour un matériel de travaux publics : l’entretien prédictif et l’entretien préventif. La première opération est réalisée lors de la vidange du moteur, du réducteur ou de la boîte de vitesse. Il faut prélever un échantillon d’huile et l’envoyer au laboratoire pour une analyse spectrographique. L’objectif de ce test, c’est de rechercher des signes d’usure anormale ou de détérioration de certains éléments de la pelle hydraulique. Il est recommandé de renouveler cette action périodiquement pour connaître l’évolution de l’état de votre machine. De son côté, l’entretien préventif se base sur le travail réalisé par l’engin de chantier. Il suffit d’associer ces précédentes données à la durée de vie des différents composants pour déterminer les pièces qui doivent être remplacées. Par exemple, la boîte de vitesse d’une décapeuse et le moteur d’une pelle peuvent respectivement fonctionner pendant 8 000 heures et 10 000 heures avant d’être hors d’usage.

Confiez les travaux de réparation à un pro

De nos jours, la plupart des pelles hydrauliques vendues sur le marché sont à la pointe de la technologie. Les fonctionnalités de l’engin sont gérées via les calculateurs présents dans son système électronique. Grâce à ces progrès, les modèles les plus récents consomment moins d’énergies que ces prédécesseurs. Par ailleurs, ils ont un rendement plus élevé et produisent une plus faible quantité de CO2. En cas de panne, il est préconisé de confier la réparation de ce matériel BTP à un spécialiste. Ce dernier possède les connaissances nécessaires pour diagnostiquer le problème et réparer l’appareil. Il a également les outils indispensables pour mener à bien cette opération. Étant donné que les nouveaux engins utilisent des technologies avancées, il est important de toujours recourir aux services d’un expert en la matière.